28 févr.

2015

L’associé de Global Diligence LLP, Alexandre Prezanti, félicité par la lauréate de prix Nobel et chef de l’opposition, Aung San Suu Kyi, pour sa contribution au Projet Pilote de Centres pour l’Etat de droit au Myanmar

Le Projet Pilote de Centres pour l’Etat de droit, premier en son genre au Myanmar, a été commandé par « l’Organe de Coordination de l’Union Parlementaire du Myanmar pour l’État de Droit » et le Programme de développement des Nations Unies. Mis en œuvre par un consortium de trois organisations (OIDD, ASF et BABSEA CLE), le Projet Pilote consistait en la conception et en la mise en œuvre d’une formation intensive de trois mois sur l’Etat de droit et les compétences juridiques pour les avocats, professeurs de droit et organisations de la société civile à Mandalay et Lashio (État du Shan).

L’associé de Global Diligence LLP, Alexandre Prezanti, a été engagé par l’OIDD comme expert international de formation pour le Projet Pilote. En collaboration avec trois experts internationaux et six animateurs nationaux, il a conçu et exécuté un programme novateur selon une méthodologie de formation interactive. Il est prévu que le programme servira de modèle pour le déploiement à l’échelle nationale de Centres pour l’Etat de droit et d’ateliers de formation.

Le 14 février 2015, les 75 premiers bénéficiaires du Projet Pilot des Centres pout l’Etat de droit reçurent des certificats d’obtention du diplôme d’Aung San Suu Kyi.

« L’Etat de droit ne vaut pas seulement pour les avocats et les juges, cela vaut pour l’ensemble du pays. Ce n’est que lorsque nous avons un Etat de droit que nous pouvons bénéficier de la quiétude et de la sécurité ». (Aung San Suu Kyi, intervenant à cérémonie de remise des diplômes pour le Projet Pilote des Centres pour l’Etat de droit).